Retour

  • S9-P4 Projet achitectural et urbain

DE 5 : Processus de conception - Richard Scoffier

Semestre 9

Responsable(s) : Richard Scoffier

  • Année : 5
  • Semestre : 9
  • E.C.T.S : 2
  • Coefficient : 1,00
  • Compensable : oui
  • Stage : non
  • Session de rattrapage : oui
  • Mode : option
  • Affilié à un groupe : non

Objectifs pédagogiques

« Manière de construire des mondes » : Ce cours est constitué de monographies d’architectes en exercice. Nous reviendrons ainsi sur le parcours de constructeurs reconnus pour analyser les rouages de leur processus de conception.

Contenu

Nous continuerons comme les années précédentes - pour ceux qui ont suivi le cours - à aborder des architectes contemporains de renommée internationale, mais cette fois en appréhendant leur monde propre sous l’angle de la lumière. « L’architecture est le jeu savant, correct et magnifique des volumes sous la lumière » : nous nous interrogerons sur la postérité de cette définition corbuséenne, en regardant de près la manière dont les architectes majeurs d’aujourd’hui traitent cette question.

Ainsi Renzo Piano milite en faveur d’une lumière diffuse. Une lumière sans ombre qui peut rappeler celle de la peinture primitive italienne notamment celle de Fra Angelico. Ses espaces bénéficient souvent de deux sources de lumière contradictoires qui s’annulent pour promouvoir un monde dédramatisé et bienveillant. Tandis qu’Alvaro Siza, qui voulait être sculpteur, revient au « volumes sous la lumière » corbuséens et fait pénétrer celle-ci au cœur de ses espaces afin d’y tracer de véritables parcours initiatiques.

Édouard François propose une architecture dédiée au vivant où la lumière sert essentiellement à la photosynthèse et participe activement à la constitution d’un environnement où l’homme, la flore et la faune vivraient en harmonie. À la fois proche et éloigné, Kengo Kuma joue avec une multitude de filtres en matériaux naturels - papier, bois, bambou...- pour donner des impressions de sous-bois. En témoignent ses espaces constellés de tâches lumineuses semblables à celles que cherchaient à éterniser Auguste Renoir et les impressionnistes sous les tonnelles des guinguettes.

Les Bruther poursuivent l’idéal de transparence et de légèreté des modernes en inventant des machineries utilisant des coussins translucides en ETFE, des rideaux ou des stores à enrouleur pour obtenir une luminosité maximale dans les bureaux comme dans les habitations qu’ils réalisent.

Quant à Portzamparc qui a su conserver une activité dessinateur et de peintre, sa lumière est celle de la peinture des maîtres de la Renaissance italienne qui connaissaient les subtiles différences entre ombre propre et ombre portée et savaient prendre en compte le jeu des reflets pour mieux suggérer le modelé des corps et des objets. Enfin Philippe Rahm propose une véritable rupture épistémologique. Dans ses installations comme dans ses architectures, la lumière est une radiation qui influe directement sur le métabolisme de leurs visiteurs ou de leurs occupants sans passer par la médiation de leurs sensations ou leur conscience.

Bibliographie

Ce cours se base sur des analyses précises de bâtiments réalisés et de projets. Il s'appuie en grande partie sur les articles et les entretiens que j'ai publiés dans les revues d'a (d'architectures), Bauwelt et Archiscopie.

 

1. Renzo Piano : Architecture sans ombre

Richard Scoffier, « Der Justizpalast von Paris » (Renzo Piano : Tribunal de grande instance de Paris) Bauwelt 8.2018, Berlin, 20 avril 2018.

Richard Scoffier, « La bête dans la jungle » (Renzo Piano : Aménagement d'un pôle universitaire dans la Citadelle d'Amiens) d'a n° 269, Paris, mars 2019.

Richard Scoffier, « De l'intégrité » (Entretien avec Renzo Piano) d'A n° 269, Paris, mars 2019.

Richard Scoffier, « Ariane et le labyrinthe » (Renzo Piano : Maison des Avocats, Paris) d'A n° 282, Paris, juillet/août 2020.

 

2. Alvaro Siza : Fils d’Ariane

Alvaro Siza, « Imaginer l’évidence » Éditions Parenthèses, Marseille, mai 2012.

Richard Scoffier, « Écouter, voir » (Entretien avec Alvaro Siza), d'a n° 264, Paris, juillet/août 2021.

 

3. Édouard François : Photosynthèse

Richard Scoffier, « Favela chic » (Édouard François, rue des Vignoles à Paris), d'a n° 178, décembre 2008 / janvier 2009.

Richard Scoffier, « Attention Balcons! », Archiscopie n° 17, Paris, janvier 2019.

Richard Scoffier, « Travaux manuels » (Entretien avec Édouard François), d'a n° 293, Paris, octobre 2021.

 

4. Kengo Kuma : Filtres et tâches de lumière

Kengo Kuma, « L’architecture naturelle », Arléa, Paris, octobre 2020.

Richard Scoffier, « Japonisme » (Kengo Kuma : FRAC PACA et Cité des arts de Franche-Comté) d'a n° 217, Paris, mai 2013.

Richard Scoffier, « Quelque part dans l'inachevé » (Entretien avec Kengo Kuma) d'a n° 260, Paris, mars 2018

Richard Scoffier, « Connecting beings and things », Kengo Kuma : a LAB for materials, Japan Architects volume 109, Tokyo, 2018

 

5. Bruther : Machines à éclairer

Richard Scoffier, « Espace et structure » (Parcours Agence Bruther) d'a n° 260, Paris, mars 2018.

Richard Scoffier, « La beauté n’est plus ce qu’elle était » (Bruther et Baukunst Résidence étudiante et parking réversible, plateau de Saclay) d'a n° 286, Paris, décembre 2020/Février 2021.

Richard Scoffier, « Objets en fonctionnement » (Entretien Stéphanie Bru et Alexandre Theriot), d'a n° 294, Paris, novembre 2021.

 

6. Francisco et Manuel Aires Mateus : Second jour

Richard Scoffier, « Extruder/excaver » (Parcours Francisco et Manuel Aires Mateus) d'a n° 240, Paris, novembre 2015.

Richard Scoffier, « Boite noire / Cube blanc » (Aires Mateus : Centre de Centre de Création Contemporaine Olivier Debré, Tours) d'a n° 251, Paris, mars 2017.

Richard Scoffier, « Tu travailleras beaucoup » (Entretien avec Manuel Aires Mateus), d'a n° 295, Paris, décembre 2021/Février 2022.

 

7. Christian de Portzamparc : Variations

Richard Scoffier, « Scènes d'atelier » entretien avec Christian de Portzamparc, Centre Georges Pompidou, Paris, mars 1996

Richard Scoffier, «Architecture de l'écoute » (Christian de Portzamparc : Philharmonie de Luxembourg) Werk, bauen + wohnen, Zürich, décembre 2006.

« Fondamentaux » entretien avec Christian de Portzamparc, d'a n° 261, Paris, avril 2018.

 

8. Philippe Rahm : Radiations

Richard Scoffier « Retour vers le futur » (Entretien avec Philippe Rahm) d'a n° 277, Paris, décembre 2019/février 2020.