Retour

  • S8-P2 PROJET ARCHITECTURAL ET URBAIN

DE 6 : Autour de la Méditerranée - S. Memet , C. Nafa et Paolo Tarabusi

Semestre 8

Responsable(s) : Sébastien Mémet

Enseignant(s) : Chéhrazade Nafa, Paolo Tarabusi

  • Année : 4
  • Semestre : 8
  • E.C.T.S : 13
  • Coefficient : 5,00
  • Compensable : non
  • Stage : non
  • Session de rattrapage : non
  • Mode : option
  • Affilié à un groupe : non

Objectifs pédagogiques

Cette proposition fait partie d’un thème général « Patrimoines en mutation autour de la Méditerranée » : une première expérience a eu lieu en 2020 à Alger (S8-E1), pour un projet de revalorisation de la Casbah sur les vides urbains en limite de la ville moderne, en lien avec l’ENSA Paris-Malaquais et l’EPAU d’Alger, puis une seconde en 2021à Mossoul (S8-E2), pour un projet de reconstruction la mosquée Al Nouri et de ses abords avec une recherche raisonnée des vocabulaires architecturaux et urbains du contexte, avec la fondation ALIPH.

Cette année, à la suite de l’explosion d’un bâtiment de stockage dans le port de Beyrouth en août 2020, nous nous intéressons à la frange urbaine entre le port et les quartiers anciens, en particulier dans la zone de la gare routière Charles Hélou qui avait créé une césure entre la ville et la mer.

Ce sujet particulier rejoint la problématique plus générale de la reconstruction des ensembles urbains après destruction accidentelle ou après conflits. Le semestre se fait en association avec :

- la LAU, Lebanese American University à Beyrouth

- l’association Patrimed (avec Cherifa Ainseur et Christian Comiot) pour la protection du Patrimoine Méditerranéen

- l’ambassade du Liban à Paris.

Un voyage est organisé du 20 au 26 mars 2022 : workshop avec la LAU, en anglais et français.

 

L'objectif pédagogique principal de cet enseignement est de montrer le déroulement méthodologique d'un cheminement cognitif d'analyse et de diagnostic qui saisit les données, les organise et les hiérarchise pour en faire ressortir les enjeux qui amènent une stratégie fondée.

Un autre objectif du semestre est de mettre en place un projet architectural sur un site riche en histoire dans une situation métropolitaine et patrimoniale complexe et aussi d’actualité.

Comment réactiver le port, par l’urbanisme et l’architecture, en réinventant des programmes et des usages incluant le patrimoine bâti et immatériel ? Cette question se pose à toutes les échelles, depuis l’organisation globale de ce morceau de ville jusqu'au détail architectural mettant en avant des savoir-faire locaux ancestraux.

Les thèmes développés seront les suivants : - S’appuyer sur l’existant et sur l’histoire pour imaginer l’avenir ; - Développer une démarche créatrice à partir d’un environnement contraint et sensible; - Intégrer les chartes internationales sur la protection du patrimoine et les interpréter; - Proposer une approche climatique qui privilégie les dispositifs passifs ; - Voir, comprendre et participer au travail réalisé dans d'autres écoles - Encourager l’échange et le débat sur la création architecturales en site patrimonial.

Contenu

Déroulé

1/ Etape initiale : Une première phase consistera à comprendre et analyser l’ensemble de la documentation mise à la disposition des étudiants. Au-delà de ce corpus, une recherche plus approfondie sur les liens organiques du site (géographie, histoire, économie, population, etc…) ainsi que sur des exemples d’interventions similaires sera menée.

2/ Etape du voyage : Déplacement sur site et travail sous forme de workshop en associant des étudiants des 2 écoles. Restitution du travail de groupe sur place en fin de séjour.

3/ Etape du projet : Les étudiants travaillent en équipes sur la base d’un programme, et travaillent sur la notion de la greffe architecturale et urbaine. Dans ce cadre, le périmètre d’intervention pourra dépasser celui de la gare routière afin d’intégrer une réflexion plus poussée sur le tissu patrimonial et le rapport de la ville à son littoral.

4/ Etape du rendu : En association avec les étudiants de Beyrouth, restitution à l’ENSAPVS avec les enseignants des 2 écoles et avec Patrimed. Préparation d’une exposition publique.

Travaux

Les étudiants sont amenés à privilégier différents modes de rendus : - le schéma, le diagramme conceptuel - le plan, la coupe, la façade (1:200 à 1:100°) - le détail constructif (1:50° à 1:20°) - les vues axonométriques et perspectives - les maquettes (échelles multiples).

Bibliographie

- BENEVOLO Leonardo, Histoire de la ville, Editions Parenthèses, Paris, 2000

- CASTEX Jean, DEPAULE Jean-Christophe, PANERAI Philippe, Formes urbaines : de l’îlot à la barre, Editions Parenthèse, Paris 2004.

- CHOAY Françoise, L’Allégorie du patrimoine éditions du Seuil, coll. «La couleur des idées», Paris, 1992.

- FRAMPTON Kenneth, Studies in Tectonic Culture : the Poetics of Construction in Nineteenth an Twentieth Century Architecture, MIT Press, Cambridge, 1995.

- GREGOTTI Vittorio, Dix-sept lettres sur l'architecture, Editions Parenthèses, Marseille, 2007.

- LUCAN, Jacques, Composition, non-composition. Architecture et théories, XIXe-XXe siècles. Presses polytechniques et universitaires romandes, Lausanne, 2011.

- PANERAI Philippe, MANGIN David, Projet urbain, Parenthèses, Marseille, 1999.

- SECCHI Bernardo, La ville du vingtième siècle, Editions Recherches, Paris, 2009.

- SITE Camillo, L’Art de bâtir les villes, Essais Points, Editions du Seuil, Paris 1996

- STEINMANN Martin, Forme forte, Ecrits/Scriften 1972-2002, Birkhauser, Basel, 2003.

- ZUMTHOR Peter, Penser l'architecture, Birkhäuser, Basel, 2010.