La formation de l'architecte diplômé d'État à l'habilitation à l'exercice de la maîtrise d'œuvre en son nom propre (HMONP), porte spécifiquement sur l'exercice de la maîtrise d'œuvre et sur les responsabilités et compétences professionnelles qui s'y rattachent.

Qu’est-ce que la HMONP ?

La formation initiale permet aux architectes diplômés d'État (ADE), d'acquérir une large culture architecturale, de disposer d'un bagage théorique solide et de maîtriser les bases essentielles des savoir-faire techniques et pratiques du projet. Il s'agit essentiellement d'une formation aux méthodes de gestion d'agence et de gestion de projet indispensables à la pratique professionnelle du métier. Ceci concerne aussi bien le management des hommes que la connaissance des procédures.

La formation de l'architecte diplômé d'État à l'habilitation à l'exercice de la maîtrise d'œuvre en son nom propre (HMONP), porte spécifiquement sur l'exercice de la maîtrise d'œuvre et sur les responsabilités et compétences professionnelles qui s'y rattachent.

Lorsqu'il entreprend une formation HMONP, l'ADE fait le choix d’endosser la responsabilité de l'architecte telle qu'elle est prévue par la loi sur l'architecture de 1977 et par l'ensemble des dispositions juridiques organisant l'exercice de la profession.

Il va devoir assumer le projet en tant qu'auteur, répondre de ses choix sur les plans économique juridique et esthétique, faire face à une responsabilité multiple et évolutive.

En quoi consiste la formation HMONP ?

Au cours de la formation à l'HMONP, les compétences et les méthodes sont acquises avec deux approches complémentaires : une approche théorique sur la base de modules de formations et d'études de cas et une approche pratique qui prend la forme d'une mise en situation professionnelle au sein d'une agence d'architecture.

L'accent est mis sur le caractère complexe et multiple de la responsabilité de l'architecte maître d'œuvre et sur toutes les formes de cette responsabilité : sociale, culturelle, éthique, économique, environnementale, juridique. Sur le plan juridique, l’HMONP permet à l'architecte de connaître ses divers champs de responsabilité, de maîtriser l'étendue de celle-ci de façon à les assumer pleinement et en connaissance de cause. Sur le plan professionnel, la HMONP permet de comprendre, pour en acquérir la maîtrise, les mécanismes de décisions et d'arbitrage qui président au développement opérationnel des projets.

L’HMONP : pour qui ?

La formation à l’habilitation à l’exercice de la maîtrise d’œuvre en son nom propre (HMONP), est exclusivement réservée aux architectes diplômés d’État (ADE). Pour s’inscrire à l’HMONP, il est nécessaire d’avoir préalablement suivi la formation initiale, qui elle, permet d’acquérir une large culture architecturale, de disposer d’un bagage théorique solide et de maîtriser les bases essentielles des savoir-faire techniques et pratiques du projet.

Comment s’inscrire en HMONP ?

Selon l'expérience professionnelle du candidat, deux voies d'admission sont possibles :

  • admission avec mise en situation professionnelle (MSP), dès lors que le candidat ne peut justifier de trois ans minimum d'expérience professionnelle dans la maîtrise d'œuvre
  • admission avec validation des acquis professionnels (VAP) dès lors que le candidat peut justifier de trois ans minimum d'expérience professionnelle dans la maîtrise d'œuvre, en France ou à l'étranger, dont au moins les 2/3 en France.

Pour la rentrée 2022-2023, la procédure d’admission est dématérialisée et doit être effectuée sur le portail Admissions – Taïga.

Consulter le guide pratique, pdf, 671ko pour la candidature dématérialisée.

Attention : ne créez un dossier dans Taïga que lorsque vous avez rassemblé l’ensemble des pièces demandées dans le formulaire d’admission, puis déposez l’ensemble des pièces sous forme d’un seul fichier PDF. Tout dossier vide sera automatiquement supprimé.

Certains candidats pourront être auditionnés par la commission.

Les dossiers incomplets ne seront pas acceptés.

 

ADMISSION AVEC MISE EN SITUATION PROFESSIONNELLE

La date limite de dépôt des candidatures en MSP est fixée au 1er juillet 2022 (à minuit).

Si des candidats se trouvaient dans la situation de trouver une structure d’accueil au-delà de la date du 1er juillet 2022, une seconde session d’admission pourra exceptionnellement être ouverte du 2 au 9 septembre 2022. Attention : pour ces candidatures, la date de confirmation des admis est fixée au 28 septembre.

Les candidats qui souhaitent s'inscrire à la formation avec mise en situation professionnelle doivent télécharger le formulaire d'admission MSP ainsi que la convention tripartite.

Formulaire d'admission avec MSP, pdf, 238ko 

Convention tripartite, pdf, 446ko

 

ADMISSION AVEC VALIDATION DES ACQUIS PROFESSIONNELS

La date limite de dépôt des candidatures en VAP est fixée au 20 juin 2022 (à minuit)

Les candidats qui souhaitent s'inscrire à la formation en Validation des acquis professionnels doivent télécharger le formulaire d'admission en VAP ainsi que les annexes.

Formulaire d'admission en VAP, pdf, 237ko

Annexes VAP, pdf, 165ko

Calendrier

  • 20 juin 2022 : Date limite de candidature VAP sur le portail Admission Taïga
  • 1er juillet 2022 : Date limite dépôt de candidature MSP sur le portail Admission Taïga
  • 18 juillet 2022 : Audition des candidats VAP convoqués par la commission
  • Du 2 au 9 septembre 2022 : Réouverture de la plateforme Admission Taïga pour les candidats en situation dérogatoire (voir ci-dessus)
  • 20 juillet et 28 septembre 2022 : Confirmation des admis au titre de l'année universitaire 2022-2023.

Comment la formation est-elle organisée à l'ENSAPVS ?

L’École a fait le choix d’organiser la formation autour d’une semaine intensive (40h) en début d’année puis d’enseignements dispensés chaque vendredi et parfois le samedi. Ainsi, la mise en situation professionnelle s’étend sur 7 mois au 4/5ème, équivalant à 6 mois à temps plein.

La composition de la formation est la suivante :

  • 1 semaine intensive (40 heures environ) en début de formation, du 24 au 27 octobre 2022
  • 14 cours-conférences de 2h chacun, dressant un panorama complet des problématiques que rencontrera le futur architecte
  • 4 séminaires (64h de formation), dont trois généraux (droit, suivi de chantier, gestion d’agence) et un au choix parmi une offre de onze thématiques
  • 1 séance de 2 heures par mois pendant 7 mois pour le suivi de la mise en situation professionnelle et la rédaction du mémoire (Séminaire mémoire), encadré par un directeur d’études.
  • 1 soutenance d’habilitation en fin de formation (mi-juin 2023)

L'affectation dans les différents groupes de séminaires et de TD est effectuée en début d'année par le service de l'HMONP et n'est pas modifiable.

Suivi de la formation à distance

A la rentrée 2022, à titre expérimental, sera mis en place un groupe de séminaires et de TD à distance, réservé aux étudiants se trouvant dans l’impossibilité de suivre les cours en présentiel (MSP à l’étranger notamment). Les demandes seront étudiées au cas par cas. Le nombre de places étant limité, toutes les demandes ne pourront nécessairement être satisfaites. Il est donc fortement recommandé de privilégier les mises en situation professionnelles situées à distance raisonnable de Paris et permettant de rejoindre l’école un jour par semaine pour le suivi des cours en présentiel.

Les candidats intéressés devront déposer leur dossier d’admission au plus tard le 1er juillet et renseigner leur choix lors de la saisie du dossier dans Taïga.

En dehors des candidats inscrits dans le groupe en distanciel, aucune demande de suivi des cours à distance ne sera acceptée au cours de l’année.

Attention : seuls deux séminaires au choix seront accessibles aux étudiants inscrits dans ce groupe.

CALENDRIER PRÉVISIONNEL HMONP 2022-2023, pdf, 11ko

Semestres

    • Semaine intensive

      Objectifs : La semaine intensive vise à donner aux candidats un aperçu de l’ensemble des thèmes abordés au long de l’année ainsi q'à présenter les séminaires au choix..

      Olivier CELNIKEric LAUBÉBenjamin COLBOC
    • Séminaire Droit de l'architecte

      Objectifs : L’apprentissage du droit de l’architecte entendu comme un outil de prévention des risques juridiques du métier d’architecte, de développement et de structuration d’une agence d’architecture. A travers de nouvelles modalités pédagogiques – le format...

    • Séminaire Gestion d'agence

      Objectifs : Enseignement d’initiation aux règles de fonctionnement d’une entreprise d’architecture et des responsabilités associées de l’entrepreneur. Initier les candidats à la conduite du projet sous l’angle du triptyque « coût, délais, qualité ». Démontrer...

    • Séminaire pratique du chantier

      Objectifs : Cet enseignement déroule les obligations « contractuelles » du maître d’œuvre en phase travaux et montre également les attitudes quotidiennes à adopter sur un chantier. Les contextes, les acteurs et les relations qui doivent s’établir ou non sur un...

    • Séminaire au choix

      Objectifs : Enseignement complémentaire au choix, en fonction des intérêts et connaissances initiales des candidats.

    • Cours magistraux

      Objectifs : Les cours, organisés en 8 demi-journées de cours magistraux, permettent de compléter les enseignements de fond. Une séance d'information sur le mémoire est également organisée début janvier.

      Valérie BRISARDEric LAUBÉOdile VEILLONFazia ALI TOUDERT
    • Interventions pédagogiques complémentaires

      Jérôme MARTIN
    • Soutenance

    • TD 'Préparation du mémoire'

      Objectifs : Préparation au jury, l’oral et les questions spécifiques relatives à l’habilitation en nom propre (responsabilité, éthique, loi 77) Élaboration du mémoire : organisation du mémoire suivant le contenu exposé plus bas et méthodologie et calendrier...