Retour

  • S5- 40 Expériences pour le projet

Enseignement optionnel intensif

Semestre 5

Option 01 - Capter, décaler, transformer : retour vers le futur - Emmanuelle Bouyer

Responsable(s) : Emmanuelle Bouyer

  • Année : 3
  • Semestre : 5
  • Affilié à un groupe : non

Objectifs pédagogiques

Ce workshop en accord avec la thématique du semestre, propose d’explorer la question des transformations sous plusieurs angles:

celles des processus de captation, notations

Celles dues au décalage temporel dans une situation spatiale donnée.

Il s’agira de se fabriquer les outils d’une enquête.

 

Nous interrogerons :

- La question du processus de travail avec comme angle d’attaque la captation et la notation: Qu’est-ce qui m’arrive? Qu’est-ce que je vois? Qu’est-ce que j’entends? Qu’est-ce que je perçois? Comment le noter? Qu’est-ce que cela produit?…


- La question de la variation dans le temps: temps long, ce qui demeure, ce qui n’existe plus, quelles sont les mutations spatiales, les mutations d’usage? temps immédiat, ce qui passe, ce qui revient, les rythmes…

Ce workshop a pour objectif d’ouvrir le champ de perception des étudiants à travers des outils de captation et de notation pour élargir leur champ d’investigation.

Contenu

« les travaux sur la reconduction photographique, textuelle ou filmique, posent non pas uniquement la question de l’interprétation de la suite obtenue, mais celle de l’imagination de l’image suivante. » Nicolas tixier

 

Nous interrogerons ici la question de la transformation de la ville, en l’occurrence Paris et alentours, par le biais d’un décalage temporel de 90 ans environ.

 

Comme territoire d’investigations, nous nous appuierons sur le film d’André Sauvage datant de 1928: Études de Paris , dans lequel nous trouverons les lieux, les trajectoires, les protocoles à emprunter. Ainsi, nous travaillerons la captation d’un milieu présent à partir de situations spatiales définies par un document ancien. Par exemple, capter filmer à partir de tracés géographiques comme les cours d'eau, la Seine ou le canal saint Martin, à partir de tracés géométriques comme l'axe Nord Sud emprunté par André Sauvage, ou encore en suivant la boucle qui entoure Paris, celle de la petite ceinture .

 

Nous tenterons une restitution à partir de ce décalage temporel, en le questionnant et en observant comment il peut être producteur de récits . Ce faisant, nous explorerons la notion de chronotope décrite par Pieter Uyttenhove et Bart Keunen ainsi: « Un chronotope est une construction ou une entité imaginative qui représente un processus temporel intervenant dans une situation spatiale. Parce que toute activité et tout développement temporel s’expriment par des mutations spatiales, les chronotopes peuvent être considérés comme l’essence du récit. »

 

Le workshop se deroulera en plusieurs temps, à l'école pour decouvrir le film et s'inventer des protocoles, puis celui de la captation en exterieur, et enfin celui de la restitution de nouveau à l'école, avec mise en travail des captations. (montage, installation etc...)

 

 

Pour nourrir cette recherche nous nous appuierons :

 

- sur l’article Retour vers le futur “ Études sur Paris ”, un film d’André Sauvage (1928) de Sylvain Angiboust, Xavier Dousson, Steven Melemis, Nicolas Tixier.

- sur le travail d’artistes comme le photographe Camilo Vergara , la chorégraphe Pina Baush dans ses captations sensibles des villes ou Trisha Brown dans ses dispositifs de dessins performances et d’interventions dans l’urbain et d'autres.

Travaux

présence ,

captations diverses dans paris sur des trajectoires précises, notations, images mouvement, sons...

restitution collective en une installation ou projection dans l'espace de la salle (chronotope, mise en forme d'un récit)

Bibliographie

Danses Tracées : Dessins et Notation des Chorégraphes de L. Louppe, D. Dobbels , P. Virilio, R. Thom, JN.Laurenti Ed Dis voir 1991

Trisha Brown. Danse, précis de liberté.Marseille, Réunion des Musées Nationaux 1998

Roven Numéro 10 de la revue critique sur le dessin contemporain, consacré aux liens entre dessin et performance.2014

Roven Numéro 15 de la revue critique sur le dessin contemporain, consacré aux liens entre dessin et son.2020

Danse et art contemporain. R.Boisseau et C.Gattinoni. ed Scala 2011

Retour vers le futur “ Études sur Paris ”, un film d’André Sauvage (1928) de Sylvain Angiboust, Xavier Dousson, Steven Melemis, Nicolas Tixier.

Études de paris, André sauvage, 1928. film

Informations supplémentaires

Des exercices d'exploration de notations et captations s'effectueront à différentes échelles,

visionnage du film Études de paris, André sauvage, 1928.