Retour

  • S3- 40 Expériences pour le projet

Cours optionnel

Option 6 - Les données ne sont pas données - Célio Paillard

Responsable(s) : Célio Paillard de Chenay

  • Année : 2
  • Semestre : 3
  • Affilié à un groupe : oui

Objectifs pédagogiques

• Comprendre ce que sont les données, comment elles sont construites, quels usages en sont faits

• Développer une réflexion sur la mise en données, de la prise de mesure et des systèmes de classement

• Sensibiliser à l’approche critique de penseurs post-modernes

• Ouvrir à des démarches d’artistes abordant ces questions

• Découvrir et expérimenter le potentiel créatif de la mise en données dans le cadre de projets créatifsginaux.

Contenu

Que sont les « données » ? Sont-elles vraiment « données », comme leur nom semble l’indiquer ? D’où

viennent-elles ? Qui les remarque – ou les construit ? Pourquoi ? Pour quels usages ? Qu’est-ce que cela

fait d’être « mis en données » ?

Cet optionnel abordera une question très contemporaine, à l’ère du big data et de la protection des

données – une question à laquelle les futur.es architectes seront confronté.es, puisqu’elles et ils

utiliseront des « données » pour élaborer leurs projets, lesquels seront aussi faits en bonne partie de

« données ».

Il s’agira à la fois de sensibiliser les étudiant.es à ce qu’occasionne le travail des données et à son

potentiel créatif. Cela conduira également à réfléchir aux opérations de mesure, aux systèmes de

classement, au rapport aux normes.

Pour évoquer ces questions cruciales mais aussi assez ardues, l’optionnel sera construit autour

d’expérimentations collectives et de pratiques plastiques, pour mettre en œuvre de manière sensible les

réflexions théoriques et les discussions collectives.

Travaux

• Expérimentations collectives

• Deux projets plastiques

• Un texte de synthèse

Bibliographie

Roland Barthes, Mythologies

Jorge Luis Borges, Fictions

Judith Butler, Trouble dans le genre

Michel Foucault, Les mots et les choses

Gilles Deleuze, Différence et répétition